YJ YouEdition - шаблон joomla Mp3

Capitalisme familial : une autre approche du rendement, du risque et du temps

Rate this item
(0 votes)

Thèse par Sylvie ALLAIN-GUEYE (2003) - Université de Nice

 

Résumé de la thèse :
Les grandes entreprises familiales sont souvent dépeintes comme offrant un modèle désuet de management, affectées de mécanismes de gouvernance inadéquats dans le contexte concurrentiel mondial, souvent incompatibles avec les valeurs dominant l'économie actuelle : performance, innovation et risque. Le fait que ces entreprises survivent plusieurs générations est pourtant surprenant. Dans ce travail de recherche, les auteurs ont montré que, sur la dernière décennie 1990-2001, les grandes entreprises familiales françaises cotées ont généré des surperformances financières de l'ordre de 5% par an par rapport aux grandes entreprises non familiales. Des entretiens qualitatifs opérés auprès de dirigeants de grandes entreprises européennes familiales sur leurs activités en capital-risque, ont permis de mettre en exergue l'existence de réelles spécificités d'approche face au risque, au temps et à l'innovation. Basée en premier lieu sur les développements récents sur la théorie d'Agence, de Gouvernance et la théorie des Ressources, la recherche est construite autour d'une étude quantitative sur leur rentabilité, puis sur une étude clinique de plusieurs grandes sociétés familiales européennes contactées à travers le Family Business Center et le Lombard Odier Family Business Center de l'IMD. Cette recherche apporte un nouvel éclairage sur ces acteurs et les présente comme une réconciliation possible de la tradition et de la modernité.

Read 642 times

Vu sur Twitter